Augmentation mammaire / prothèses mammaires – Paris 16 et Val de Marne 94

Le but de l’augmentation mammaire est de donner à la patiente une poitrine en accord avec sa morphologie et ses désirs, les seins pouvant etre une vraie source de complexe pour les femmes.

L’augmentation s’effectue par l’insertion d’un implant magnifiant le volume insuffisant de la glande. (prothèse mammaire)

Le Dr DANON vous verra plusieurs fois en consultation afin de définir la forme, le type, le volume de l ‘implant et la voie d’abord, en s’aidant de protheses dites « fantômes » ou sizers insérés dans un soutien gorge adapté associé à un debardeur moulant (systeme « Biodynamic »)

De même le dr Danon vous fera profiter d’une simulation sur ordinateur en 3 dimensions pour parfaire le choix de l’implant (systeme « CRYSALLIX » )

Les implants sont de différents types :

– Implants ronds les plus fréquemment utilisés

– De projection variée ( plutôt peu projeté ou « low profile », projeté modérément ou « standard «  le plus souvent utilisé ou profil plus projeté ou « high profile » )

– De surface lisse ou le plus souvent granité ( dit micro texturé )

– De forme dite anatomique ( forme elliptique,de hauteur allongée ou raccourcie,avec differentes projections )

Ces implants peuvent etre mis par :

– Voie hemiareolaire inférieure

– Voie  sous mammaire cachée dans le sillon sous mammaire

– Voie axillaaire (aisselle)

Ces implants peuvent etre mis en rétroglandulaire (devant le muscle)

Rétromusculaire

Retromusculaire dans sa partie superieure  et retroglandulaire dans sa partie inferieure (DUAL PLAN)

Le dr Danon utilise toutes les combinaisons adaptées à chaque patiente mais le plus souvent il utilise la voie aréolaire, positionnement de l’implant en rétroglandulaire et implant rond microtexturé silicone cohesif.

LES METHODES ADJUVANTES

Le LIPOFILLING ( réinjection de sa propre graisse, centrifugée ) est une technique très intéressante, non pas pour remplacer un implant mais pour en ameliorer le galbe ( augmentation mammaire dite « composite ») par injection sous cutanée de graisse à la partie supérieure du sein améliorant ainsi le décolleté ), ou pour adoucir les contours du sein ou pour donner une impression de rapprochement des seins (écart intermammaire).

La graisse est prélevée selon les cas sur le ventre, les hanches, la partie externe de cuisse, les genoux.
Les prélèvements sont bien entendu symétriques et améliorent les contours du corps. Elle est filtée, centrifugée, puis injectée avec une canule tres fine.

Vos questions

1/  une nuit…de plus en plus peut etre pratiquée  en ambulatoire(retour au domicile le soir)

2/ huit jours….le port d’un soutien gorge avec contensor facilite les suites.

3/ Quelle surveillance ulterieure ? / Quand faut il changer les implants ?

Il n’ y a pas de delai fixe quant au changement d’implant cela dépendra de la surveillance par votre gynecologue,surveillance clinique et radiographique : mammographie/echographie/IRM qui est le meilleur examen pour confirmer une fissuration de l’implant.

4/ sentir…en cas de malformation ,seins aplasiques (bonnet inferieure à A) ou tubereux, Dans ces cas de malformation ne pas hesiter à les pratiquer jeunes.

5/ malformations mammaires….(seins aplasiques inferieures à bonnet A,seins tubereux)