Le lifting cervico facial

Le lifting cervico facial, considéré comme la grande intervention mythique de la chirurgie esthétique a grandement évolué en devenant bien moins étendue et agressive sous l’impulsion de

–  La toxine botulique

–  Les produits de comblement (acide hyaluronique , graisse)

–  Les fils de traction

Et d’une demande plus précoce de la part de patientes plus jeunes à meilleure qualité de peau.

Le dr DANON va ainsi adapter sa technique en fonction de chaque patiente /patient.

Le plus souvent je pratique la technique du MACS LIFT (short scar face lift), décrite par TONNARD et VERPAELE de Gent, consistant à pratiquer une incision uniquement antérieure partant du haut de la lisière inférieure de la patte ce qui évite de modifier l’implantation des cheveux, puis passe dans les replis naturels de l’oreille, se positionnant en arriere, sur ou en avant du tragus (c’est le petit cartilage triangulaire en avant du conduit auditif) en fonction de l’implantation du duvet ou s’il s’agit d’un homme.

Le décollement de la peau est limitée, les muscles du visage (SMAS ) et du cou (platysma) sont retendus et la peau repositionnée de maniére naturelle.

Un système ingénieux de fils (suture en boucle, fils Elasticum°, Aspide médical).

Dans certains cas ou la peau et les muscles sont très détendus, le lifting doit être plus étendu et le dr Danon utilise la technique du « high smas plasty », nécessitant une retente plus haute du SMAS et permettant de traiter des détentes au niveau de la pommette et du cou plus importantes.

L’intervention se pratique sous anesthésie générale avec une hospitalisation d’une nuit, bien que assez souvent elle puisse se pratiquer en ambulatoire ou sous anesthesie locale et sédation.

LES MÉTHODES ADJUVANTES AU LIFTING

Elles sont indispensables dans le cadre du rajeunissement du visage.

La toxine botulique a lissé le front rendant caduques les liftings frontaux , y compris endoscopiques.

L’injection de graisse a non seulement un effet de comblement restorant les volumes et èliminant les zones d’ombre, mais permet une restructuration de la peau par l’apport de facteurs  de croissance ( lipofilling/lipostucture) permettant également un meilleur éclat de la peau.

A noter cependant que l’injection de graisse peut entrainer  en post opératoire un oedeme et des echymoses.

VOS QUESTIONS SUR LE LIFTING

Quelles peuvent être les complications ?

L’hematome post opératoire, rare, mais nécessitant son évacuation rapide,ne laissant aucune séquelles.

Quand dois je arrêter de fumer ?

1 mois avant

chirurgie-du-visage-lifting-avant-apres-1