La Rhinoplastie ou chirurgie ethétique du nez – Paris 16 / Val de Marne 94

Il s’agit certainement de l’intervention de chirurgie esthétique la plus ancienne, et la plus spectaculaire.
Elle consiste à redonner un nez en harmonie avec le reste du visage.

Bien souvent, il s’agira de corriger à minima les défauts du nez. La demande peut être purement esthétique, ou être associée à une difficulté respiratoire due à une déviation de cloison qui sera corrigée dans le même temps.

On peut pratiquer cette intervention dès la fin de l’adolescence et de la croissance (15-16 ans), et le résultat est définitif.

L’intervention se déroule habituellement sous anesthésie générale, et nécessite une hospitalisation d’une nuit.

Par des incisions internes, on peut modifier la pointe du nez de manière à donner une belle définition de celle-ci, souvent en restructurant les cartilages à ce niveau. On pourra également associer une résection de la bosse du nez, rétrécir la racine du nez, ou corriger une déviation de la cloison.

On peut également rétrécir des narines trop épaisses, par des petites cicatrices bien dissimulées dans l’aile du nez.

En fin d’intervention, le nez est maintenu par un plâtre pendant une semaine.

« Le docteur Henri Danon dispose d’un logiciel qui vous permet de vous projeter dans le résultat d’une rhinoplastie. »

Comment se déroule l’opération de rhinoplastie ?

1/ L’ étude pré opératoire est fondamentale permettant de :

– Déceler une gene  respiratoire, mineure ou potentielle, en raison d’une cloison déviée ou présence de cornets hypertrophiques. Leur présence peut être confirmé par un examen scanner ou lors d’une consultation ORL (fibtoscopie).

– Ces lésions peuvent être traitées avant la rhinoplastie (cornets) ou pendant(cloison déviée).

2/Les differentes consultations permettront de bien préciser les corrections à effectuer, les buts à atteindre : le dr DANON pourra à l’aide d’un logiciel de simulation vous aider à visualiser les correction souhaitées et/ou possibles ;

L’intervention se déroule sous anesthesie generale en hospitalisation d’une nuit ou en ambulatoire.

Ma préférence va à une voie d’abord purement intranasale sans cicatrices externes, préservant au mieux les supports de la pointe du nez.

L’intervention consistera à remodeler la pointe du nez, à retirer l’éventuelle bosse et corriger la déviation de la cloison si necessaire.

En fin de remodelage du nez, le dr Danon verifiera s’il est nécessaire de corriger la largeur ou l’épaississement des narines.

En fin d’intervention, le nez est maintenu et protégé par une attelle metallique (couleur chair, ou une résine moulée)

Voie ferméé ou voie ouverte ?

La voie ouverte necessite une incision de la peau au niveau de la partie étroite de la columelle et de soulever ainsi le « capot » et avoir une vue directe sur les cartilages de la pointe du nez et de la cloison. Très à la mode aux Etats Unis, elle l’est moins en France, car elle destabilise les supports du nez et necessite des reconstructions par greffes.

Néanmoins je l’utilise pour des pointes difficiles ou lorsqu’il existe des problemes respiratoires importants.

Membre de la European society for Rhinoplasty